TROUVEZ NOUS:

La Fondation Miracles,

28 Avenue de la Praille,

1227 Genève

© 2014 LA FONDATION MIRACLES

Photos © RICHARD JUILLIART

LE CENTRE MIRACLES

Pour Prothèses et Soins

LE CENTRE MIRACLES

1/3

Au sortir de la guerre, la Bosnie-Herzégovine s’est trouvée être dans la triste position de figurer parmi les 5 pays au monde les plus infestés de mines antipersonnel.

1/2

En 2000 MIRACLES UK lance un appel pour financer la construction d’un centre de prothèses. En 2004 avec l’acquisition d’un terrain situé près de la ville de Mostar, les travaux commencent et le CENTRE MIRACLES est officiellement ouvert le 1er avril 2009. 

LE CENTRE MIRACLES est géré par une ONG bosnienne, DIVITA-MIRACLES sous la direction de Matthew Procter et emploie un prothésiste-orthésiste, Nihad Subasic assisté d’un auxiliaire formé par ses soins ainsi qu’une assistante administrative, Elvira Dugalic.

Quelques uns des patients récemment traités au

CENTRE MIRACLES.

 

RIZVAN TUNOVIC

est né en 1952 à Mostar. 

SENAD DJOGAZ

est né en 1981 à Srebrenica. 

Senad, blessé par mine en 1993, perdit une jambe. Il est chômeur, marié, a un enfant. Depuis son traitement au Centre Miracles, Senad dit avoir retrouvé une vie normale, il peut aider à la maison et s'occuper de son enfant pendant que sa femme est au travail, il conduit et se sent indépendant à nouveau.

Rizvan fut blessé par mine en 1994 et perdit les deux jambes. Il est marié et a deux fils.

Depuis qu'il a ses prothèses il travaille pour Bosnie Telecom et, chargé principalement d'installation de câbles, il est souvent sur une échelle!

HAMDIJA MUSTFIC

est né en 1986 à Mostar.

Hamdija eut un accident sur un site de construction en 2007 et tomba d'une dizaine de mètres. Au cours des six années passées à l'hôpital de Sarajevo, il subit 42 opérations mais en 2013 il dut être amputé d'une jambe. Aujourd'hui, seulement deux mois après avoir benéficié d'une prothèse, il a retrouvé une vie de famille heureuse avec sa femme et sa fille, il peut conduire, cultiver son jardin et a retrouvé un travail.

ALEN TIKVESA

est né en 1969 à Konjic.

Alen, blessé par mine en 1995, n'a que récemment subi l'amputation d'une jambe. Alen est marié et a un fils. Il est au chômage mais depuis qu'il a une prothèse, il peut marcher, conduire et mener une vie normale. Il est maintenant en quête de travail.